Il y a quelques temps, deux classes sont allés à la Design Parade à Toulon. Vous ne savez pas ce que c’est ?

Laissons les élèves en parler !

Compte rendu d’Arkia Ben Mohamed

« Lors de la sortie du Projet Evènementiel, nous nous sommes donné rendez-vous à la place de la liberté pour rejoindre Mme Kaas et Mme Privat, puis ensuite on s’est rendu à pied sur le cours la Fayette où se déroulait le Design Parade. Ce festival international d’architecture d’intérieur se déroule dans l’ancien évêché. Nous avons assisté à cette exposition avec notre classe de Tga2 et la classe de 1ga3.

Tout au long de cette sortie nous avons été guidés par des animateurs salariés qui nous ont bien expliqué les histoires des œuvres.

Design Parade Toulon réunit plusieurs expositions autour d’un concours destiné à révéler et soutenir l’architecte d’intérieur, il a été créé il y a 13 ans afin de faire émerger les talents du design de demain. Les créations des finalistes sont au cœur du festival, rassemblées dans un édifice remarquable du centre historique de la ville.

Le thème ici est l’architecture méditerranéenne, au premier étage de cette bâtisse provençale où tout a été réaménagé de pièces à vivre entièrement dédiées au bon plaisir d’une énigmatique Mlle Oops, érotomane. Un titre inspiré de la toile de Claire Tabouret exposée entre ces murs, représentant deux femmes en train de s’embrasser, qui serait en réalité Mlle Oops, folle de l’amour et d’elle-même, dans ses propres bras.

Cette sortie du projet Design Parade nous a beaucoup appris sur l’art et l’architecture! »

 

MIHIDJAY Aïcha nous donne son avis sur une des œuvres :

« J’ai finalement choisi l’œuvre GAIA faite par Laura Fournier. Cette pièce est clair est épurée on se sent directement bien dedans en y entrant.

gerg

La terre est la matière principale de celle-ci et au centre il y a une table basse granit et en bronze coulé, ainsi que des briques en argile, des vases en céramique, trois assises circulaires brunes réalisées selon la technique du pisé qui consiste à compacter la terre brute pour la solidifier. Le plancher, les murs ainsi que le plafond sont enduits de terre blanche naturelle au grain fin.

Cette pièce me rappelle mes pays d’origine les Comores ainsi que Madagascar, l’Afrique tout simplement.

C’est une pièce simple mais avec une ambiance très conviviale, les circulaires brunes me font rappeler les pays maghrébin plus précisément vases qu’on peut trouver dans les pays arabes ou bien encore un vase que j’avais fait durant mon enfance à base d’argile.

Mes origines ainsi que mon enfance sont remontées à la surface grâce à GAIA! L’évènement en soi étais très intéressant et apaisant, et ça m’a permis de me cultiver également. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

opô.jpg

Publicités